Fan des Hanson
Je crois que tu as aussi été fan des Hanson?
Alors là, le concert des Hanson à Paris c'était quelque chose. C'était mon premier concert en tant que fan, j'étais heureuse. Moi, ce que j'aimais, c'était l'ambiance avant le concert. On se retrouvait entre fans, on se montrait tous nos classeurs. J'étais dans la fosse et j'ai fini à l'infirmerie. Il devait faire 50 degrés, j'étais complètement déshydratée. Mais c'était génial.

  Debout
Un concert pour toi, c'est plus dans la fosse qu'assise?
Ah oui, un concert il faut être complètement dedans. Assise, j'ai l'impression de na pas être dedans. Moi j'ai besoin de sauter, de danser...

  Public chaud
Comment ressens-tu le public sur scène?
Contrairement à ce que je pensais, on le voit très bien. Pendant nos petits speechs, les lumières de la salle sont allumées. Pendant les chansons, on voit surtout le premier rang. Notre public est toujours chaud.

  C'est la folie
Où le public t'a-t'il particulièrement impressionnée?
A Douai, il y avait 12 000 personnes. C'était énorme! J'attends Bercy avec impatience. A la Réunion, c'était la folie. Et puis bien sûr à Amnéville, pour notre premier show.

Interview de Vincent Guillot pour le magazine "Muzik"

<- page précédente

 

Membre de Click-FR®, Réseau francophone Paie-Par-Click
      

Copyright © 2004 Le saut d'Emma Daumas. All rights reserved.